Avec près de 3000 kilomètres de côtes, les enjeux de la mer et du littoral sont particulièrement prégnants en Bretagne. L’importance économique des activités maritimes, l’importance environnementale, culturelle et touristique de la mer et du littoral nécessitent une action éducative forte et convergente.

Cap Evasion Vélo – balade accompagnée pour « Cyclobutineurs »

L’éducation à l’environnement et à un développement durable (EEDD) de la zone côtière constitue un enjeu majeur dans les territoires

Durant les dernières décennies, un mouvement important de population, d’activités et d’échanges s’est réalisé vers les espaces littoraux. Le littoral constitue un espace attractif dans la mesure où il incarne un espace de liberté. De plus en plus fréquenté par une population diversifiée, il est l’objet de nombreuses attentes et d’une pression croissante. Les espaces littoraux sont devenus des espaces à l’interface entre les enjeux économiques, écologiques et sociétaux ; où la cohabitation doit être de mise. Une réelle concertation et information sont nécessaires afin d’aboutir à une gestion concertée de ce milieu et à la mise en oeuvre d’une politique de développement durable. La gestion durable des espaces littoraux et côtiers passera par une meilleure appropriation des territoires par les habitants et les usagers.

Dans ce contexte, l’éducation à l’environnement s’est développée tout en se professionnalisant. De nombreuses structures oeuvrent avec le soutien des autorités publiques pour faire évoluer les comportements des citoyens. Si pendant longtemps, la thématique « mer » a été le parent pauvre de l’EEDD, les mentalités ont évolué et la nécessité de s’approprier les enjeux des milieux littoraux et marins n’est plus à démontrer.

« L’éducation à la mer et au littoral englobe le lien Terre-Mer, les dimensions environnementales, économiques et sociales du développement durable. La notion d’éducation a été préférée à « sensibilisation », moins forte et plus ponctuelle. L’éducation implique un processus sur un temps plus long. Elle ne relève pas uniquement des enseignants, ni même des animateurs, moniteurs, etc. Tous ceux qui s’engagent dans une action visant à transmettre des connaissances en matière de mer et de littoral sont ici considérés comme des éducateurs potentiels. » | Document final du Groupe de travail régional Eduquer à la mer, 2014.

Dans le Guide éduquer à la mer et au littoral publié en juillet 2016 (cf. Page Ressources), le REEB retient en synthèse que l’éducation à la mer et au littoral c’est :
• Un milieu naturel dont il faut s’approprier les contours géographiques et les enjeux socio-économiques.
• Des publics diversifiés à sensibiliser et à former.
• Un panel de méthodes et approches pédagogiques qui prennent tout leur sens en éducation à la mer et au littoral.
• Des acteurs et intervenants variés pour mettre en oeuvre l’éducation à la mer et au littoral de façon formelle ou informelle.
• Des outils pédagogiques et des actions et projets existants mais peu connus et en pleine évolution.
• Un réseau d’acteurs à construire pour mener une politique locale et régionale d’éducation à la mer et au littoral, afin de mutualiser les outils et les compétences et de renforcer les programmes éducatifs spécifiques.