Avec l’instauration d’un Comité des parties prenantes, l’Ifremer ouvre très concrètement ses portes à la société civile. Cette nouvelle instance vient compléter la gouvernance de l’institut en donnant voix au chapitre à une diversité d’acteurs tous concernés par les enjeux liés à l’océan : entreprises, artisans et salariés du secteur maritime, associations et ONG, citoyens, collectivités. Objectif : permettre à l’institut d’anticiper et de mieux répondre aux attentes de la société vis-à-vis des sciences marines. Vous êtes intéressé et imaginez pouvoir contribuer ? Vous pouvez candidater !

Accès au formulaire de candidature